comment réduire ses depenses

Publiée le 17 novembre 2016 Par eric Dans economies

Comment arrondir ses fins de mois facilement ?

Mis à part une certaine catégorie de travailleurs, que l’on évitera d’indexer dans cet article, tout employé ou chômeur se pose généralement un certain nombre de questions : comment faire des économies ? Comment augmenter ses revenus ? Comment générer un revenu complémentaire ?… En résume, comment arrondir ses fins de mois ?
De nombreuses pistes peuvent être abordées à cet effet.

Nous vous proposons une synthèse sur les bonnes idées pour vous permettre de mieux de compléter honnêtement vos fins de mois.

La réduction de certains postes de dépenses

Il ne s’agit pas ici de se priver drastiquement des indispensables d’un meilleur cadre de vie, mais le besoin d’arrondir ses fins de mois implique forcément une envie d’augmenter son niveau de vie. Partant de ce principe, on se rend bien compte que l’augmentation des dépenses pour certains postes ne peut être réalisée que par une réduction d’autres postes.

Pour faire des économies sur ses revenus, il faut commencer par étudier la possibilité de faire des économies d’énergie. Des économies d’électricité et des économies d’eau, entre autres, vous assureront une légère augmentation de votre épargne, que vous pourrez rediriger vers d’autres préoccupations.

Viennent ensuite la nutrition et les dépenses vestimentaires. Tant que vous n’en avez pas les moyens, veillez à ne pas être un acheteur compulsif, mais fournissez-vous uniquement en ce dont vous avez réellement besoin. Vous pourrez toujours vous faire plaisir avec ce que vous réussirez à économiser.

Comment orienter ses recherches ?

Pour orienter ses recherches dans une stratégie d’augmentation de ses revenus de manière optimale, il faut :

  • Savoir de combien de temps libre vous disposez, et de quelle proportion de ce dernier vous êtes prêt à investir dans une nouvelle activité. En effet, même une personne sans emploi ne sera certainement pas disposée à travailler pendant 24 heures.
  • Déterminer le (ou les) secteur(s) dans lesquels vous êtes performant et investir-vous pour développer votre idée.
  • Se renseigner sur les tarifs ayant cours dans ce(s) secteur(s) afin d’évaluer la capacité des gains éventuels à couvrir les besoins que vous voulez combler.
  • Se renseigner sur les bonnes pratiques et les pièges à éviter pour ne pas se faire arnaquer.

À noter que ce genre d’emplois qui offre une certaine flexibilité sera plus facile à trouver via internet. N’hésitez surtout pas à effectuer le maximum de vérifications sur votre « employeur » en ligne pour ne pas investir votre temps et votre travail dans une tâche qui ne sera pas rémunérée au final.

Les sources de revenus complémentaires

De nos jours, générer un revenu complémentaire n’est pas aussi compliqué que l’on pourrait le croire, encore faut-il savoir où chercher pour augmenter ses revenus. Nous vous proposons une liste non exhaustive de boulots qui vous offre une certaine flexibilité en termes de temps et de rémunération :

  • Le « client mystère » (Testeurs de produits et services) : cet emploi, rémunéré parfois jusqu’à 60 € par prestation, consiste à passer en revue les services offerts par une marque (supermarché, prêt-à-porter…). Pour devenir un client mystère, des sites spécialisés proposent des questionnaires à remplir pour établir votre profil et vous contacter lorsqu’une offre y correspondra;
  • Le baby-sitting : cette activité peut rapporter jusqu’à 10 € de l’heure. Elle exige d’avoir le sens des responsabilités et d’être digne de confiance, deux traits de caractère qui pousseront les parents à vous contacter fréquemment;
  • L’assistance informatique : avec une rémunération moyenne comprise entre 15 et 30 € de l’heure, l’assistance informatique peut rapporter des sommes satisfaisantes, à condition de savoir organiser son temps et de se constituer une bonne base de clients;
  • Le parrainage : la mission qui vous sera confiée relèvera généralement du rabattage. Il s’agira de pousser votre audience à souscrire aux services d’un site (banque ou boutiques en ligne …). Ici vous êtes rémunéré soit au client ramené, soit par un pourcentage d’achat effectué par le client;
  • Louer son appartement ou son véhicule : rentabilisez votre logement en le mettant en location pendant les périodes de vacances ou au moment où vous êtes en déplacement;
  • Tester des médicaments : de loin l’une des activités ponctuelles les plus rémunératrices (entre 500 et 1500 €), participer à des tests de médicaments ou de traitements. Cette source de rémunération additionnelle est très contraignante et a parfois la réputation d’être dangereuse.

Travailler depuis chez soi

La courbe croissante du taux de chômage en France, couplée à la stagnation du niveau des salaires et à l’inflation ont entrainé l’avènement du travail à domicile. Décliné sous diverses formes et couvrant presque tous les domaines couverts par l’emploi en entreprise, le travail à domicile est pratiqué tant par les chômeurs que par les employés « traditionnels » désireux d’augmenter leurs revenus ou d’arrondir leurs fins de mois.

Parmi les métiers les plus fréquemment pratiqués à domicile, on peut citer :

  • Le vendeur indépendant, il représente et promeut une ou plusieurs marques. La rémunération de ce dernier dépend du chiffre d’affaires qu’il réalise en plaçant les produits de ces marques;
  • Les nouveaux métiers du web en freelance : référenceur, rédacteur web, programmeur, community manager;
  • Le blogueur;
  • Etc.

Les rémunérations de ces activités peuvent être plus ou moins élevées. Elles dépendent surtout de l’expérience de celui qui la pratique. Plus vous avez de quoi faire valoir votre expérience et votre compétence, plus vous aurez l’opportunité de négocier à la hausse votre salaire.

eric

eric

Fan de l'immobilier et tout ce qui touche à son actualité, je vous livre ici toutes les dernières infos...
eric