L'assurance habitation 2016

Publiée le 10 mars 2017 Par carole Dans actualités

Bilan de l’assurance habitation en 2016

C’est sans surprise que cette année 2017 sera marquée par une hausse de l’assurance habitation. Pour étudier ce phénomène, revenons sur le bilan de l’année 2016. Quels sont les chiffres clés pour ce domaine. Quel est le prix moyen de l’habitation et qu’est-ce qui est plus coûteux ?

Assurance habitation : les chiffres

D’après les chiffres obtenus, le tarif moyen pour une assurance habitation en France a été de 288,79 euros. Ce chiffre varie cependant en fonction du département, de la région et de la ville. On a observé que les départements les moins chers sont : l’Ille-et-Vilaine avec 277,72 €, la Lozère avec 230, 13 € et les Hautes-Alpes avec 238,76 €.

Et pour les départements les plus chers on recense : la Haute Corse avec 615,19 €, la Corse du Sud avec 526,12 € et la Haute Saône avec 324,49 €. C’est dans le Tignes que l’assurance habitation est la moins élevée en France, avec une prime annuelle moyenne de 139,42 €. Pour les grandes villes, c’est Rennes qui est le grand vainqueur dans la section moins chère avec 190,29 €.

« C’est en Lozère et dans les Hautes-Alpes que les propriétaires payent leur assurance habitation le moins cher, 272 € en moyenne. À l’inverse, le département le plus cher est la Haute-Corse, avec 742,03 € par an, 221 € de plus que pour les locataires et 127 € de plus que la moyenne départementale. »

Assurance habitation : une nette différence entre propriétaires et locataires

En 2016, locataires et propriétaires ne déboursent pas la même somme pour leur assurance. En moyenne, le locataire s’en sort avec une moyenne de 233,11 € tandis que de son côté, le propriétaire doit payer 354,50 € par an.
Cette différence est justifiée par plusieurs raisons.

La première, l’assurance habitation du propriétaire occupant son bien n’est pas obligatoire contrairement à l’assurance habitation locataire, donc la part d’assurances propriétaires est moins importante. L’assurance habitation propriétaire offre une protection plus large ainsi la responsabilité de l’assurance doit couvrir statistiquement plus de chose que pour celui du locataire.

Le propriétaire pense surtout à protéger son bien et ne lésine pas sur les options en offrant une protection complète à son logement. Les locataires habitent généralement des logements plus faibles en surface : étant donné que la surface habitée est faible, il est naturel qu’il paye moins d’assurance.

carole

carole

Carole Rousseau, rédactrice professionnelle spécialisée dans le monde de l'immobilier et de la finance, je vous livre ici les dernières actualités dans mes thématiques préférées.
carole