CICV - Conseil Immobilier Crédit Vente

Tous ce qu’il faut savoir sur le crédit immobilier

Connaitre le crédit immobilier

Plusieurs questions peuvent torturer les pensées de plus d’un lorsqu’il s’agit de crédit immobilier. Des votes ont été récemment réalisés par des parlementaires qui concerne une possibilité de résiliation de l’assurance contractée dans le cadre d’un prêt immobilier. A l’issu de ces votes plusieurs changements ont été engagés

Crédit immobilier : changements

Une fois de plus la loi Hamon, offre la possibilité de résilier une assurance contractée par un crédit immobilier, une fois seulement après un an. Une fois le déménagement et l’achat effectués, les emprunteurs n’y prêtaient pas beaucoup d’attention.

Mais ils doivent connaitre que désormais si leur assurance ne répond pas à leurs besoins et leurs exigences, ils peuvent au bout d’un an, prendre l’initiative de les changer. Un changement qui risque de faire naître la crainte au fond de chaque emprunteur. Cette possibilité de changement commencera à prendre vigueur à partir du 1er janvier 2018.

Crédit immobilier : aspects spécifiques

Les taux d’assurances ne sont plus vraiment considérés par les emprunteurs lorsqu’ils bénéficient déjà un taux de crédit qui les satisfait. Une erreur ! Puisque souvent l’assurance peut également coûter aussi cher que les taux d’intérêt. En ce qui concerne les assurances délégués, les emprunteurs peuvent toujours envisager d’y faire recours, parce que généralement (même si ce n’est pas toujours le cas) ils sont moins chers que celle attribué par les banques.

Qu’on soit âgée aux alentours de 26, 36 à 46 ans et 66 ans, ce sont les âges idéals qui conviennent le plus pour opter à l’utilisation d’une assurance  alternative. Mais malheureusement, il peut avoir une possibilité de hausse de crédit. Des courtiers craignent que cette mesure risque de peser sur la rentabilité de la banque à moyen terme.

« Les emprunteurs qui sont les plus touchés sont ceux qui ont effectués  récemment un prêt immobilier, donc avec un taux plus bas. Un cas qui s’est  appliqué il y a 4 ans. »