Immobilier, investissement immobilier, défiscalisation immobilière

Publiée le 13 mai 2018 Par carole Dans Immobilier

Défiscalisation : comment en tirer avantage lorsqu’on investit dans l’immobilier ?

Aujourd’hui, de plus en plus de particuliers sont attirés par l’investissement immobilier, et la raison en est qu’il s’agit d’un investissement rentable qui peut durer sur plusieurs années. En plus, il existe des dispositifs qui permettent de profiter de défiscalisation en achetant dans la pierre. Attention cependant, ce n’est pas tout le monde qui se lance dans un projet d’acquisition d’une nouvelle maison qui peut en profiter pleinement, encore faut-il savoir quelles sont les conditions à respecter et les suivre. Le point.

Se lancer dans le locatif, un moyen pour profiter d’une défiscalisation immobilière intéressante

Les différents dispositifs de défiscalisation actuels tendent à orienter les investisseurs en immobilier dans le locatif, et pour cause, les conditions dans ce genre de placements sont plus avantageuses. Et le site www.defiscalisation.immo le confirme en vous donnant des informations sur les lois de défiscalisation qui existent, et en vous conseillant sur votre investissement proprement dit.

En terme de défiscalisation immobilière, deux dispositifs sont plus renommés que d’autres. On parle de la loi Pinel et de la loi Malraux. Avec la loi Pinel, plus la durée de la mise en location de votre demeure est longue, plus vous profiter d’un abattement fiscal intéressant. Par exemple, si vous mettez en location votre bien immobilier sur une durée de 9 ans, vous pouvez profiter d’un abattement fiscal pouvant aller jusqu’à 6000 euros. Attention toutefois, pour profiter des avantages fiscaux du régime Pinel, il faudra encore que votre maison louée se situe dans l’une des zones prises en compte par cette loi. Et que votre bien soit neuf ou encore rénové.

Par ailleurs, si vous investissez en loi Malraux, les avantages sont également intéressants en matière de défiscalisation immobilière. Ce dispositif entre surtout en jeu pour les biens mis en location dans lesquels des travaux de restructuration ont été faits. Le pourcentage de réduction d’impôt varie selon la situation du bien et le programme de restauration engagé dans ce bien.

Quelques erreurs à éviter en défiscalisation immobilière

Il est cependant nécessaire de noter que défiscaliser est un art. Ainsi, pour que votre démarche soit une réussite, il existe quelques erreurs à éviter.

Avant tout, il ne faut pas se lancer tête baissée dans ce domaine. Il faut prendre d’abord le temps de vous informer sur les lois de défiscalisation qui existent ainsi que les conditions qui s’en suivent. Si vous avez l’intention d’investir en Pinel par exemple, n’achetez pas un bien comme bon vous semble, juste parce que vous trouvez la maison à votre goût. Choisissez plutôt un bien qui se situe dans une zone qui entre dans le zonage Pinel.

Pour que votre défiscalisation ne tourne dans le mauvais sens, n’agissez pas tout seul dans vos démarches. Préférez-vous faire accompagner par un professionnel. Attention cependant, évitez à tout prix d’avoir à faire à des vendeurs de défiscalisation. Assurez-vous du sérieux de votre interlocuteur.

Par ailleurs, vous pouvez également vous faire aider par des plateformes en ligne qui vous mettent à disposition un simulateur en ligne et qui vous donne des conseils.

carole

carole

Carole Rousseau, rédactrice professionnelle spécialisée dans le monde de l'immobilier et de la finance, je vous livre ici les dernières actualités dans mes thématiques préférées.
carole