investissement loi pinel

Publiée le 22 septembre 2017 Par carole Dans Immobilier

La défiscalisation avec la loi Pinel sur un investissement locatif

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Depuis le 1er janvier 2015, la loi Pinel permet une défiscalisation pouvant aller jusqu’à 21 % en cas d’investissement immobilier à but locatif. Ce dispositif permet de réaliser de belles opérations de défiscalisation d’immobilier locatif neuf, une réduction d’impôt flexible sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans pouvant aller jusqu’à 63 000 euros.

Comprendre le fonctionnement du dispositif Pinel : le principe

Avant de vous engager, faites une simulation loi Pinel entièrement gratuite afin de tester votre projet et d’évaluer le rendement immobilier d’un investissement.

La loi Pinel remplace aujourd’hui le dispositif de défiscalisation Duflot autrefois en application. La loi Pinel a pour but de favoriser la construction de logements dans des zones dites tendues, de soutenir l’investissement immobilier locatif et enfin de développer une offre de logement pour pallier aux difficultés à trouver un logement.

Tout contribuable domicilié en France, qui acquiert un logement neuf ou en état d’achèvement dans l’intervalle de temps en rigueur, peut bénéficier du dispositif Pinel. Le rapport locatif est limité par les plafonds de loyers applicables par mètre carré. Le plafond par mètre carré est de 5.500 euros quelque soit la zone. Pour un investissement maximum de 300 000 euros, vous pouvez donc déduire un montant de 63.000 euros sur douze ans. Un autre dispositif a été mis en place récemment : la loi Mézard.

Défiscalisation Pinel : quelles conditions ?

La loi Pinel permet d’obtenir une réduction d’impôt calculée sur le prix d’achat d’un bien. Mis en place par Sylvia Pinel, ex-ministre du Logement, l’investissement Pinel ouvre un droit à une réduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 6 000 euros par an pendant 9 à 12 ans. En contrepartie de la loi Pinel, le particulier s’engage à louer son logement nu en tant que résidence principale à un tiers pendant une durée de 6 ans, 9 ou 12 ans à un prix inférieur au prix constaté sur le marché (soit d’environ 20 %). Le plafond doit être respecté pendant toute la période de l’engagement de location.

Le taux de la réduction est de 12 % pour une durée de 6 ans de location et 18 % pour une durée de 9 ans de location. Des taux complémentaires de 6 ou 3 % sont prévus en cas de prorogation des engagements de location. La réduction d’impôt maximale est donc égale à 21 % du montant de l’investissement pour une durée de 12 années de location. Il est toujours facile d’estimer la réduction d’impôt générée par an en fonction du montant investi grâce à la simulation loi Pinel.

carole

carole

Carole Rousseau, rédactrice professionnelle spécialisée dans le monde de l'immobilier et de la finance, je vous livre ici les dernières actualités dans mes thématiques préférées.
carole