pouvoir d'achat immobilier

Publiée le 30 mars 2017 Par carole Dans actualités

Un risque de diminution du pouvoir d’achat dans l’immobilier

Avec les taux d’intérêts qui augmentent, mais aussi l’accroissement du prix de logement, le pouvoir d’achat de l’immobilier commence à connaître un léger recul. Le courtier Meilleurtaux.com effectue régulièrement (tous les mois) une analyse du pouvoir d’achat immobilier. Cette étude concerne une vingtaine de grandes villes françaises. Ces deux dernières années, il a pu conclure les mêmes résultats.

Pouvoir d’achat immobilier : résultats des analyses d’un courtier en ligne

Vu que les taux d’intérêt étaient constamment en baisse, et que les coût de l’immobilier augmentaient légèrement, les français peuvent sans problème s’acheter un logement. Et le nombre d’acheteurs connait une grande évolution.

Mais malheureusement, ce n’est pas le même cas pour cette année 2017. Selon la dernière étude qu’a réalisé le courtier, étude parue le 15 février 2017, ce cas est en train de s’inverser. En effet l’analyse du courtier se base sur plusieurs critères : une mensualité de 1000 € de chaque emprunteur, un prêt sur vingt ans et le niveau du mètre carré ancien.

« On a constaté dernièrement que le pouvoir d’achat de l’immobilier diminue dans quinze des vingt villes qui sont soumises à cette étude. »

Pouvoir d’achat immobilier : les origines de la baisse

La progression des taux est le premier facteur qui a causé cette situation. Des données du courtier ont montré que ce taux vaut entre 0.20 et 0.30 % en trois mois. Différents pour chaque emprunt, un autre courtier, Empruntis.com,  a découvert un taux plus élevé au cours  d’une analyse entre novembre 2016 et la mi-février 2017.

Ce taux passe en effet, de 1.35 à 1.45 % pour les prêts sur quinze ans. Et le prêt sur vingt ans connait un taux de 1.65 % alors qu’il y a trois mois de cela il n’était que de 1.55 %. De plus, depuis début 2015, le prix d’un mètre carré n’a pas arrêté d’augmenter. Au début du mois de Janvier 2016, Notaire-Insee a découvert que le prix du carré de nos jours a connu une hausse de 1.7 % pour les anciens immobiliers. Et les neufs coûtent 3.4 % le mètre carré.

carole

carole

Carole Rousseau, rédactrice professionnelle spécialisée dans le monde de l'immobilier et de la finance, je vous livre ici les dernières actualités dans mes thématiques préférées.
carole