Hausse des crédits immobilier en 2017

Publiée le 30 janvier 2017 Par carole Dans Immobilier

Une hausse des taux en 2017 dans le crédit immobilier

Le dernier Observatoire Crédit Logement/Csa assure que le taux de crédit immobilier remontera de 2 % maximum cette année. Cette hausse a débuté lentement en décembre 2016 et se poursuivra, sans surprise en 2017. Ces hausses concernent en générale toutes les durées de crédit.

La Hausse du taux de crédit immobilier : certaines banques privilégient leurs chouchous

Pour bénéficier d’une bonne action de certains banques, et comme le site Vousfinancer l’a si bien dit, il faut être leurs chouchous. Ce réseau de courtier a d’ailleurs fait un sondage dans plusieurs villes en France. Plusieurs banques accordent encore des taux relativement faibles : 1 % sur 20 ans. C’est une aubaine pour les plus fervents emprunteurs étant donné la hausse actuelle des taux.

« Dans un contexte de forte concurrence interbancaire, les hausses des taux devraient ainsi rester limitées en 2017. »

Dans certaines régions comme Nantes ou Marseille, on retrouve des taux relativement faibles : 0,90 – 0,95 %. En plus de cela, ces taux recouvrent plusieurs domaines comme

  • Les investissements locatifs
  • Les premiers et seconds achats
  • Les renégociations de prêts

Hausse du taux de crédit immobilier : ce qui va changer en 2017

Cette hausse du taux de crédit a été identifiée depuis le mois de décembre 2016 et toujours selon les courtiers, cette hausse devrait progresser sans toutefois dépasser 1, 75 % d’ici la fin de 2017. Ces estimations sont basées sur la durée moyenne de l’emprunt qui est de 17 ans environ.

Malheureusement pour ceux qui n’ont pas le profil idéal de l’emprunteur aux yeux des banques, ils risquent de ne pas pouvoir obtenir d’emprunt facilité. Pour une hypothèse d’une hausse de 0,5 % des taux d’intérêts, les nombres des emprunteurs pourraient chuter de 8 %.

Un élément peut changer la donne : la chute du prix du m2. Même si c’est peu probable vu la hausse constatée dans la plupart des grandes villes françaises.

Quels astuces pour faire baisser le coût de son crédit ?

Si vous n’êtes pas le chouchou des banques, il y a certains astuces que vous pouvez appliquer pour diminuer le coût. D’abord, il faut mettre en avant sa capacité d’épargne.En effet, les banques préfèrent un client à petit revenu justifiant sa capacité à épargner plutôt qu’un client à fort revenu sans effort d’épargne.

Vous pouvez aussi choisir un courtier qui offre les meilleurs tarifs. Certains courtiers ne facturent aucun frais de courtage mais négocient pour l’emprunteur l’exonération des frais de dossier auprès de la banque prêteuse.

Pour faire baisser le coût final de l’opération, l’emprunteur peut aussi négocier l’exonération des pénalités de remboursement anticipé ainsi que les conditions de transportabilité de son prêt.