investissement immobilier

Publiée le 18 janvier 2017 Par antoineSD Dans Immobilier

L’investissement immobilier en 2017

Les taux immobiliers ont fini de chuter. Depuis quelques semaines, ils affichent même, dans certaines banques, une faible remontée. Pourtant, l’immobilier reste le terrain d’investissement préféré des français, qui continuent de penser que la période est favorable à l’achat immobilier, les taux restant, malgré la légère hausse, remarquablement avantageux.
Petit tour d’horizon des principaux placements existants.

Avec obligations de gestion

Le locatif dans le neuf

Acheter du neuf dans l’idée de le louer, c’est plutôt risqué et moyennement rentable, malgré l’avantage fiscal auquel cela donne droit (réduction d’impôt de 12 à 21% selon la durée de location du bien). C’est un investissement coûteux car, malgré les taux bas, le prix de l’immobilier, quant à lui, n’a eu de cesse d’augmenter, diminuant largement les possibilités de plus value à la revente. Les revenus locatifs restent modestes, avec les frais et les soucis que la location d’un bien immobilier implique.

Le locatif dans l’ancien

L’immobilier ancien est, à l’achat, moins cher que le neuf, ce qui le rend plus avantageux. Et même s’il peut générer les mêmes tracas de gestion locative, il a l’autre atout d’offrir des avantages fiscaux grâce aux travaux de rénovation. En effet, investir dans l’immobilier en déficit foncier (obtenu lorsque les dépenses en travaux de rénovation sont supérieures aux revenus locatifs) reste une opération relativement rentable et populaire auprès des investisseurs.

Le viager

Pour rappel, le viager consiste à acheter à une personne vivante un bien immobilier que l’on recevra à son décès. L’acheteur verse un certain montant lors de la transaction, puis s’acquitte d’un paiement mensuel jusqu’au décès du vendeur, qui jouit ainsi d’un revenu régulier tout en continuant à occuper son logement. Le prix d’acquisition sera, au final, fonction de la durée de vie du vendeur. Il faut, de plus, disposer d’une somme conséquente à l’achat, afin de s’acquitter de ce qu’on appelle “le bouquet”.

Le parking

C’est un investissement accessible (en moyenne 16000€ en région parisienne) qui coûte peu à entretenir, une valeur sûre toujours recherchée, pour peu qu’il soit bien situé.

Sans obligation de gestion

L’investissement en SCPI

Les Sociétés Civiles de Placements Immobiliers constituent un mode de placement toujours plus prisé. Rentable et accessible (le montant minimum requis varie selon les sociétés), ce placement ne nécessite qu’un investissement financier, la SCPI s’occupant d’acheter et de gérer la mise en location des biens immobiliers, ainsi que de récolter les loyers et de rémunérer les investisseurs.

L’immobilier géré

Il s’agit d’investir dans des résidences seniors, étudiantes ou encore de vacances. En plus de percevoir un loyer, cet investissement permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 11% HT du prix de l’acquisition.