Investir dans l-assurance vie ou immobilier locatif

Publiée le 13 septembre 2016 Par eric Dans Assurance

Investir dans l’assurance vie ou immobilier locatif ?

Vous hésitez entre un placement financier dans l’immobilier locatif et une assurance-vie ? L’analyse de leurs différences laisse aisément paraître les avantages, mais aussi quelques inconvénients sur chacun des modèles d’investissement. Depuis quelques années, les Français investissent dans l’assurance-vie qui reste un bon placement. Pourtant, investir en France dans l’immobilier séduit de nombreux autres français. Alors, lequel choisir ? La démarche pour investir dans l’immobilier ou placer son épargne est bien différente.

L’incontournable investissement locatif et l’assurance vie

L’investissement locatif et l’assurance-vie sont deux modèles appréciés par les Français pour placer leur argent. Parmi les deux, il est de tradition que les Français préfèrent dans leur majorité l’assurance-vie. Cependant, les Français osent l’investissement sur l’immobilier locatif. En fonction du choix, la démarche est différente. L’assurance-vie est un contrat passé avec une compagnie d’assurance tandis que l’investissement locatif est l’immobilisation d’une épargne sur le long terme. plus d’informations sur la fiscalité de l’assurance vie ici.

Comparaison investissement locatif et assurance vie

Il y a peu de liquidité pour un investissement locatif particulier, l’épargne étant immobilisée sur plusieurs années. Pour en disposer, il faudra d’abord vendre le bien immobilier en question. En revendant par anticipation, on perd des avantages fiscaux dus à la défiscalisation immobilière que prévoir la loi Pinel ou celle de Girandin. Plus souple, l’assurance vie permet un retrait d’argent sur son contrat en cas de besoin avec comme seul impact sur la fiscalité, des plus-values déjà obtenues au moment du retrait.

En outre, avec l’assurance vie, seuls les prélèvements sociaux sont taxés et rien d’autre, tant qu’aucun retrait n’est initié. L’investissement immobilier par contre se voit appliquer l’imposition sur les revenus fonciers. D’un autre côté, il bénéficie de bons nombres de dispositions immobilières aidant à améliorer la rentabilité de l’investissement locatif. En termes d’épargne l’assurance-vie reste l’investissement le plus aisément accessible, avec un petit budget.

L’investissement locatif et l’assurance-vie dépendent des objectifs fixés

Pour choisir le placement le plus adéquat, il faut d’abord connaître sa situation financière. Grâce à l’investissement immobilier locatif, vous vous constituez rapidement un capital grâce à un crédit immobilier au meilleur taux. Pour bénéficier de cet avantage selon la loi Pinel, le propriétaire doit accepter de laisser son bien en location pour une durée minimale de 9 ans. C’est une fois amorti que ce dernier peut procéder à une revente de son bien immobilier. Selon la loi Pinel assurance vie, les montants retenus par mois sont faibles, l’épargne moins figée et plus un tel contrat est ancien, meilleure est sa fiscalité.

eric

eric

Fan de l'immobilier et tout ce qui touche à son actualité, rédacteur en chef de Cicv, je vous livre ici toutes les dernières infos en direct sur cette rubrique...
eric