CICV - Conseil Immobilier Crédit Vente

Quel livret d’épargne choisir pour votre enfant ?

ouvrir un compte d'epargne pour votre enfant

Le livret d’épargne de manière sommaire est un compte épargne ouvert généralement par des particuliers, au sein d’un établissement bancaire. Son rôle, comme son intitulé l’indique, est principalement l’épargne. Le client y dépose ses économies ou tout autre revenu qu’il ne planifie pas d’utiliser dans l’immédiat, pour en tirer des intérêts qui lui seront reversés annuellement.

Il conserve cependant, pour la plupart des formes du compte épargne, la latitude de retirer à sa convenance tout ou une partie de ses fonds.

L’intérêt « sécurité » d’ouvrir un compte épargne pour votre progéniture

Au-delà des avantages conférés par la détention des différents comptes d’épargne tels que le livret jeune, le livret A ou le livret B, la raison d’ordre sécuritaire est abordée ici en parlant de l’épargne logement.

Cette épargne donne droit à des facilités considérables pour l’obtention d’un prêt épargne logement, qui assurera l’acquisition d’un toit à votre enfant quand il quittera le domicile familial. Cette épargne est sujette à un versement initial minimum, suivi de versements périodiques fixés sur la base d’un minimum annuel.

Souscrit pour des durées minimales et maximales de respectivement quatre et dix années, le plan épargne logement (PEL) permet néanmoins un retrait prématuré des fonds engagés, mais cette décision entraîne la clôture automatique du compte. On peut par exemple souscrire à ce plan logement accessible également dans les banques sans conditions de revenus pour préparer l’acquisition d’un bien immobilier à sa progéniture.

Ouvrir un compte épargne pour des raisons fiscales

Que ce soit sous sa forme « court terme » (livrets jeune, A, B ou PEL) ou sous celle dite « long terme » (assurance vie, assurance vie enfant), le compte épargne donne droit à des avantages fiscaux.

Les livrets et l’épargne logement bénéficient du taux zéro (0 %) en termes d’impôts sur les gains. Vous pouvez alors au fil des années multiplier les intérêts qui vont s’accumuler sur le plan épargne de votre enfant. Pour ce qui est du prélèvement social, seuls les livrets réglementés sont à taux zéro, contre 15,5 % pour les autres types.

À noter que les contrats d’assurance vie confèrent des avantages moins conséquents, et seulement après un certain délai. Cependant, on peut relever la présence sur ce marché, du Livret Première Epargne de CIC, qui est soumis à une forte fiscalité, contrebalancée par une rentabilité élevée.

Vous devez donc savoir qu’il n’est jamais trop tôt pour ouvrir un livret d’épargne à votre enfant, même s’il n’a que quelque mois. Les placements constitueront un moyen pour votre enfant d’avoir un apport à l’âge adulte pour ses projets, ce qui lui évitera certaines erreurs lorsqu’il sollicitera un crédit dans une banque.