Le lancement du nouveau casino de Pornic serait prévu pour le 1er novembre 2018

Publiée le 25 janvier 2018 Par eric Dans actualités

Nouveau casino de Pornic : Une ouverture pour le 1er novembre 2018 ?

Présent face au port depuis 1896, le casino de Pornic dans un souci de modernisation et d’agrandissement déplace son bâtiment de quelques centaines de mètres pour s’installer le long du canal en amont du port. Ainsi, le mercredi 27 décembre fut consacré à la pose de la première pierre dans le quartier de la ria de Pornic.

Le nouvel édifice de 3 500 m2 conçu par Spie Batignolles Grand Ouest accueillera des services complémentaires tels que restaurant, salle de jeux vitrée sur les deux tiers et salle de spectacle élargie à près de 1 000 places. Sa livraison et son ouverture sont prévues pour novembre 2018. Gildas et Solenn Sibiril, nouveaux acquéreurs des anciens locaux du casino, souhaitent transformer ce dernier en salon gastronomique, brasserie et en un lieu événementiel.

Le nouveau casino de Pornic

Au vu de la fulgurante croissance des casinos en ligne, les casinos classiques ne doivent pas être du reste afin de se tailler également une grosse part du marché des jeux. Surtout que cette dernière représente aujourd’hui près de 9,4 milliards du revenu d’exploitation du Produit brut des jeux (PBJ) en France. C’est donc dans l’optique d’être plus compétitif sur le marché des jeux que le casino de Pornic s’est lancé dans ce gigantesque chantier de modernisation,  ne manquez pas ces jeux populaires dans ce nouveau casino.

Le directeur du casino pornicais Stanislas Varella a annoncé suite à la première rencontre au sujet du chantier courant octobre 2017 que les fondations du bâtiment débuteront sans plus attendre. Il n’a cependant pas caché sa joie quant à la prometteuse évolution du chantier en affirmant :

Tout sera au même niveau. On avait un espace limité pour les machines à sous, de plus en plus imposantes. On va gagner en nombre de places de parking.

Niveau avancé, il est aisé de remarquer que la voirie principale est déjà en place. L’édifice favorisera à la fois le West hôtel en pleine construction située de l’autre côté de la voie ainsi que l’établissement de jeux. Une passerelle reliera les deux édifices à terme. Le cabinet Goudenège à travers son architecte normand Emmanuel Delabranche est responsable de la construction. Compte tenu du plan réalisé par l’architecte et son équipe, le bâtiment devrait avoir une superficie de 3 500 m2 au sol. L’infrastructure de conception elliptique contiendra entre autres un sous-sol intégral, un rez-de-chaussée et un comble prévu pour accueillir les équipements techniques. Un total de 750 places sont attendues sur le site, dont 120 en parking sous terrain. Des locaux techniques et de stockage sont également attendus

Deux établissements distincts seront compris dans le casino une fois terminé. Le premier sera tout d’abord une installation dévolue aux jeux de hasard en eux-mêmes. Il comportera une surface large vu qu’il doit recevoir pas moins de 150 machines à sous. Tout ceci pour les utilisateurs passionnés de ce divertissement dans la localité. L’autre établissement quant à lui accueillera une salle de spectacle modulable. Une estimation prévoit le nombre de places à 1 000 places debout et 800 assises. À la conclusion du projet en 2018, les habitants du lieu et des environs auront une source de divertissement supplémentaire. Hormis la salle de spectacle et l’espace prévu pour les jeux, un restaurant à thème sera également mis en place. Le coût des travaux est estimé à 4,7 M€.

Le Casino, jeux de hasard et de stratégieAtouts du nouveau casino de Pornic

Une structure moderne

Le casino bénéficiera d’un voisinage des plus attrayants tel qu’un grand parking et un hôtel qui ouvrira ses portes en 2019. Il bénéficiera également de 150 machines à sous (50 de plus que présentement) situé dans la même pièce que les jeux de cartes, comme ce qui se fait presque partout dans le monde. Le nouvel espace prévu pour la restauration offrira entre 7 à 800 couverts et compte embaucher une trentaine d’employés supplémentaires afin de compléter les 70 actuellement présents au casino de Pornic.

Une salle de spectacle de 1 000 places

Le changement de lieu prévu par le groupe Partouche est justifié par un souci d’agrandissement quasiment impossible dans le casino du Môle. Entre autres, il s’agit de l’accueil d’animations et de spectacles. Le directeur du casino Stanislas Varella explique que :

Le casino d’aujourd’hui c’est une jolie carte postale, mais avec des évolutions limitées. On a un salon à l’étage de 180 m² avec une jauge trop petite pour faire une tête d’affiche.

Le nouveau casino disposera d’une salle plus grande de 1 000 places.

Le déclin des jetons

Ce déplacement sera certainement la fin des pièces présentes dans la plupart des casinos. Les dernières machines à jetons seront abandonnées au profit des machines à tickets ou à cartes qui seront exclusivement disponibles dans le nouveau casino. Bien qu’on assimilait le casino et particulièrement les machines à sous à ce bruit de pièces qui tintent dans le réceptacle. Le seul risque est que vous pouvez vous retrouver plus rapidement dans le rouge.

Lancement officiel des activités dans 1 an

Il faudra encore patienter jusqu’au mois de novembre 2018 pour découvrir le futur casino Partouche à Pornic. Le compte à rebours est désormais lancé. Ce délai de 13 mois est accordé aux responsables afin de transformer le casino en une authentique source d’attraction. Hormis l’aspect ludique, le casino permettra un tant soit peu de pallier le problème de l’emploi des jeunes dans la région. Plusieurs serveurs et serveuses, de croupiers pour des jeux de table, des caissières et des responsables de la sécurité sont requis dans le personnel du casino.

Ari Sebag membre du directoire du groupe Partouche affirme que :

Tous les casinos ont souffert du contrôle généralisé à l’entrée, de l’interdiction de fumer, de la concurrence d’Internet et de la Française des jeux. Depuis 2008, le chiffre d’affaires des casinos a baissé de 25 % de manière générale. Cela s’est stabilisé, mais moderniser l’offre est nécessaire pour continuer à exister.

Les investissements s’élèvent à 15 millions d’euros.

eric

eric

Fan de l'immobilier et tout ce qui touche à son actualité, rédacteur en chef de Cicv, je vous livre ici toutes les dernières infos en direct sur cette rubrique...
eric
Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star