CICV – Conseil Immobilier Crédit Vente

Les prévisions sur le marché de l’immobilier en 2018

que réserve le marché de l'immobilier en 2018 ?

Différentes réformes majeures prévues par le gouvernement se profilent à l’horizon 2018 sur le marché de l’immobilier. Elles se rapportent surtout aux contributions financières , à la fiscalité concernant certains types de biens, aux redevances locales ou encore à l’indemnité emprunteur. Cet article vous propose un rapide tour des différentes évolutions du marché en cette nouvelle année.

Limitation sur les communes éligibles à la loi Pinel

À partir de 2018, des réductions budgétaires seront effectuées sur la loi Pinel qui prévoit une assistance financière. Le principe de cette dernière est d’accepter des abaissements d’impôts contre un investissement dans un logement neuf à titre locatif.

Mais ce n’est pas tout en ce qui concerne le dispositif Pinel. En effet, à partir du 1er janvier 2018 également, l’État a notifié une limitation des communes éligibles aux zones A et aux zones B1 qui recevront une exception du préfet sur explications des besoins. Et ceci dans le but d’effectuer une réorientation du flux de capitaux en direction des zones dans le besoin. Si vous êtes intéressés par l’immobilier neuf innovant, nous vous conseillons ce promoteur immobilier.

Disparition graduelle de la taxe d’habitation pour 80 % des Français

Emmanuel Macron met en application une de ses promesses de campagne qu’est la suppression graduelle du paiement de la taxe habitation pour 80 % des Français aux revenus modestes. Elle consistera en la diminution d’un tiers de la somme à payer en 2018 comparativement à celle de 2017. Une nouvelle réduction s’en suivra en 2019 et une abolition définitive dès 2020.

De l’ISF à l’IFI

La suppression complète de l’ISF (Impôt Sur la Fortune) par le gouvernement n’est plus qu’une question de temps. Au vu des différentes réactions de l’opinion publique, à la place d’une suppression totale de l’ISF, il a été prévu une restriction qui limiterait la taxation aux gros possesseurs de patrimoine immobilier et l’apparition de l’Impôt sur la Fortune immobilière à la place.

À savoir !

Ces différents bouleversements du marché pourraient occasionner d’une part un détournement du placement immobilier de la part des gros investisseurs. D’un autre côté, ils pourraient apporter un plus gros pouvoir d’achat aux ménages. Néanmoins, les répercussions des changements sur l’évolution des prix des logements ne sont pas à craindre.