CICV – Conseil Immobilier Crédit Vente

Quel profil type pour défiscaliser ?

quel est le profil type pour défiscaliser en loi Pinel ?

Plus de la moitié des Français considèrent l’investissement locatif comme une bonne affaire. Face à cette frénésie, le Crédit Foncier élabore depuis des années le profil type de l’investisseur immobilier. Pour en savoir plus sur la défiscalisation à travers la Loi Pinel, faites un tour sur la plateforme https://www.defiscalisation-france.fr/defiscalisation-pinel.

Établissement du profil des investisseurs

En dépit de la crise, un climat de positivité s’installe chez les Français. Une enquête réalisée par Harris Interactive pour le compte du site la-loi-pinel.com a permis de révéler que 72 % de la population considère l’investissement locatif comme un bon investissement, surtout les plus jeunes.

Cette enquête portait essentiellement sur un échantillon représentatif de 1 029 personnes et visait à sonder l’intérêt manifesté par les Français face à l’achat locatif dans un logement neuf.

Profil de l’investisseur immobilier

Il a un âge moyen compris entre 45 et 46 ans dans presque toutes les régions françaises. Après 2010, son revenu médian a évolué et est d’environ 69 300 euros/an. Il a connu en général une envolée de 8,7 %.

Dans certaines régions comme l’île de France, ce revenu est le plus élevé (79 670 euros), soit une valeur ajoutée de plus de 15 % de la moyenne nationale. L’âge moyen de l’investisseur immobilier est de 45 ans. La surface habitable dans cette région est de 43 m² et la durée moyenne d’emprunt de 20 ans et 6 mois.

En région Provence Alpes-Côtes-d’Azur, le revenu médian annuel atteint 72 250 euros soit plus de 5 % du chiffre national. En Occitanie, ce revenu est de 1 % plus élevé que la moyenne nationale (68 800).

L’investissement dans un logement neuf est le plus plébiscité par les jeunes. En effet, sur les 72 % de la population ayant un avis favorable sur l’achat locatif, on compte 86 % des 18-24 ans et 81 % des 25-34 ans. Suivi ensuite par les couples avec enfants (78 %). Par contre, 36 % des plus de 65 ans considèrent l’achat locatif comme mauvais et 5 % comme très mauvais. Quelles peuvent être les motivations d’un investisseur immobilier ?

Les biens privilégiés par les investisseurs locatifs

Les petites surfaces sont les biens préférés des acheteurs :

Niveau coût de la prestation, une certaine stabilité se fait ressentir après une hausse considérable de 10 % entre 2010 et 2014. Mais attention ! Il est indéniable que l’investissement locatif comme tout placement n’est pas sans risque. D’abord, il faut obligatoirement s’assurer que la zone recherchée dispose de tout le nécessaire pour en faire une zone habitable à 100 %. Enfin, la moralité des clients constitue également un risque très important à prendre en compte.