Comment sortir d-un interdit bancaire

Publiée le 14 septembre 2016 Par eric Dans Crédit

Comment sortir d’un interdit bancaire ?

C’est une situation bien inconfortable que de se retrouver en interdiction bancaire. On est fiché et on se voit refuser désormais certaines transactions comme l’accès au crédit dans les banques, ce qui peut entraîner une réelle paralysie de vos activités présentes et à venir.

Comme sortir d’un interdit bancaire est toute la question de ceux qui s’y trouvent. En situation de surendettement, certaines personnes ont recours à un rachat de crédit (N.D.L.R : consultez notre article Comment réaliser un rachat de crédit immobilier)

Sortir d’une situation d’interdiction bancaire : cas des chèques sans provision

Si vous émettez plusieurs fois un chèque sans provision, vous risquez d’être fiché comme un interdit bancaire. En effet dès lors que la banque rejette votre chèque, vous recevez un message de cette dernière qui vous envoie un courrier d’injonction vous informant de votre inscription au Fichier Central des Chèques (FCC) de la Banque de France. Par la même occasion, vous invite à régulariser votre situation financière. Si rien n’est fait, vous serez fiché « interdit bancaire ».

De ce fait, vous ne serez plus autorisé à émettre des chèques, quelle que soit la banque. Si le chèque sans provision émane d’un compte joint, les deux titulaires seront inscrits au FCC. Il existe toutefois des moyens de régulariser cette situation et de sortir de cette interdiction bancaire, à condition que l’émetteur s’y prenne rapidement.

Comment sortir d’une interdiction bancaire ?

Il faudra vite réagir au risque de se voir frapper de cinq ans d’interdiction bancaire, à compter du rejet du dernier chèque sans provision s’il y en a eu plusieurs. De quoi pousser le particulier à se bouger. Il peut en effet lever cette interdiction à tout moment, du moment qu’il régularise sa situation. Pour le cas d’un crédit immobilier par exemple, il devra faire racheter son crédit immobilier par des organismes financiers spécialisés.

Lorsqu’il aura réapprovisionné son compte et demandé à la banque de bloquer le montant équivalent au chèque sans provision pour la réserver à son paiement, il pourra demander à nouveau au bénéficiaire du chèque rejeté de solliciter à nouveau le paiement par le même chèque. Quand ce sera fait, la banque lèvera l’interdiction. L’émetteur peut également payer le bénéficiaire en espèce ou par virement et récupérer le chèque litigieux afin de le présenter à la banque comme preuve afin que celle-ci lève l’interdiction au niveau du fichier de la Banque de France.

eric

eric

Fan de l'immobilier et tout ce qui touche à son actualité, je vous livre ici toutes les dernières infos...
eric