accorder pret immobilier

Publiée le 25 février 2022 Par cicv-mag

Prêt immobilier : qui décide de l’accorder ?

Faire une demande de prêt immobilier est un processus long qui demande beaucoup de patience. De la demande à l’accord du prêt, plusieurs paramètres et acteurs entrent en jeu. Alors, pour avoir toutes les chances de voir son crédit être accepté, il est important de comprendre qui décide d’accorder un prêt immobilier et surtout quels sont les critères pris en compte.

La simulation de prêt immobilier

Faire une simulation de crédit immobilier permet deux choses essentielles. La première, c’est qu’elle vous donne une idée de vos capacités d’emprunt. La seconde, c’est qu’elle vous permet de connaître votre taux d’endettement. En fonction de ces résultats, vous pourrez plus facilement trouver un crédit adapté à vous. Vous pouvez faire des simulations sur internet sur ce site spécialisé.

Vous obtiendrez toutes les informations dont vous avez besoin. Vous pouvez également tester votre éligibilité à un prêt. Ces simulations sont gratuites et sans aucun engagement.

En faisant des simulation de crédit immobilier, vous aurez accès à des informations qui vous indiqueront si un prêt est plus susceptible de vous être accordé ou non. L’examen des données est précis, vous aurez alors accès :

  • Au prix des mensualités, selon vos charges et vos revenus.
  • Au montant global de votre crédit.
  • À la durée totale du prêt.
  • À une estimation de votre capacité de remboursement.

Une simulation vous aide à trouver les formules de crédit qui vous conviennent le mieux et des organismes ciblés. Vous aurez donc plus de chances que votre demande de prêt vous soit accordée en connaissant votre capacité d’emprunt.

Qui accorde le prêt immobilier ?

Un prêt immobilier est accordé par une banque ou une institution financière. C’est l’organisme auquel vous avez fait la demande qui le décidera, après avoir vérifié vos capacités de remboursement. Cela passe par l’examen de plusieurs critères, comme l’âge, votre situation professionnelle, votre capacité d’endettement, etc.

L’accord de principe

Une fois que l’emprunteur a fait sa demande d’emprunt à la banque, et que celle-ci a vérifié l’ensemble des critères, elle lui délivre un document : l’accord de principe. Ce dernier atteste d’un avis favorable à l’accord du prêt mais il n’est pas un document officiel. Il n’est donc pas un avis favorable définitif.

Ce document atteste surtout de la validité de l’étude préalable du dossier du demandeur. L’accord de principe est essentiel puisque c’est la première étape vers le crédit. C’est lui qui permet de continuer les démarches de demande d’emprunt.

L’accord sous réserve d’usage

Lorsque l’emprunteur reçoit par courrier l’accord de principe, le dossier est transmis au service des engagements. C’est alors à ce service d’étudier le cas et de voir les risques encourus par la banque en accordant le prêt. Il y a différents critères essentiels pour que le dossier soit validé.

Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33% et la tenue de vos comptes bancaires, c’est-à-dire les frais bancaires, doivent être bons. La valeur de l’apport du demandeur sera minutieusement scrutée, ainsi que sa durée de vie potentielle et sa stabilité professionnelle.

Mais les banques n’ont pas toujours le dernier mot. En effet, elles peuvent faire appel à des sociétés de caution. Celles-ci permettent d’assurer le remboursement du prêt auprès des banques si le demandeur se trouvait dans l’incapacité de payer ses mensualités. Sans l’accord de ces sociétés, vous ne pourrez pas avoir votre prêt.