La ville de Grenoble

Publiée le 6 décembre 2018 Par eric Dans Immobilier

Emploi et immobilier : Grenoble, ville la plus attractive de France

En changeant de cadre de vie, les Français pour la plupart souhaitent ardemment poser leurs valises dans une région où ils auront la facilité à trouver un emploi en fonction du dynamisme économique. Ils examineront ensuite le marché de l’immobilier et évalueront leur capacité à se loger. En effet, les études du baromètre de l’attractivité des grandes villes Françaises sorties mi-novembre 2018 ont révélé le classement des villes où il fait bon vivre en France. En tête d’affiche, Grenoble, ses Alpes et ses offres d’emplois. Découvrons ensemble ce qui fait de Grenoble la ville la plus attractive de France.

En quoi consiste le baromètre de l’attractivité ?

Comme depuis 2 années consécutives, Jobijoba et Meilleurtaux.com ont élaboré un baromètre de l’attractivité qui mesure l’intéressement à un certain nombre de grandes villes. À l’issue de celui-ci, la ville de Grenoble se retrouve en tête dans un classement de 10 villes.

Les principaux critères sur lesquels la méthodologie a été orientée sont : l’emploi, le salaire et le logement. Allant bien sûr du principe qu’un emploi fixe et un salaire sous-tendent généralement l’accès au logement. Lequel logement est un élément ayant participé au bon classement de Grenoble. Pour ceux qui souhaitent d’ores et déjà s’installer à Grenoble, CDC Habitat met à votre disposition les prix des loyers des appartements dans toute la ville.

L’étude compare respectivement le nombre d’offres d’emploi en CDI rapporté au nombre d’habitants ainsi qu’au pouvoir d’achat immobilier. Pouvoir d’achat établit en tenant compte du :

  • salaire moyen
  • des taux d’intérêt
  • du prix de l’immobilier pratiqué dans chaque ville.

Grenoble : la ville au double dynamisme

En ce qui concerne les offres d’emploi, la dynamique se résume à 12,3 offres de CDI pour 100 habitants. Sur cette même lancée, la ville a enregistré plus de 45 000 offres d’emplois sur l’année. Le parallélisme s’établit alors et constitue un paradoxe. Plus le prix du logement augmente, plus les offres d’emplois suivent. Cependant, on n’est néanmoins pas à l’abri d’une hausse considérable du coût de l’immobilier dans le chef-lieu de l’Isère.

Derrière Grenoble Le Mans, la petite ville qui monte

Selon le baromètre, avec 5,5 offres de CDI pour 100 habitants, Le Mans, l’une des des grandes villes du Grand Ouest français, arrive à se positionner à la 4ème place. Un résultat lié à son son attractivité immobilière. En effet, le salaire moyen de la ville est tel qu’un salarié est en mesure d’y acquérir 84 m2. Par ailleurs toujours dans l’ouest, on retrouve trois autres communes dans le top 15. Il s’agit de Nantes, Rennes et Angers qui occupent respectivement les 7ème, 9ème et 13ème places.

Qu’en est-il de Paris ?

Les prix de l’immobilier desservent la capitale française ! Et ceci avec un pouvoir d’achat à partir duquel il n’est possible pas possible d’obtenir plus de 22 m2. En outre, le baromètre estime que le taux d’emploi est de 6,8 offres pour 100 habitants, malgré le poids de la capitale dans l’économie européenne.

Il faut également souligner que les villes du Sud-Est se retrouvent en bas de ce classement avec Montpellier qui occupe la 15ème place, Toulon la 18ème, Marseille la 19ème et Nice la 20ème place. Les raisons sont notamment liées à l’emploi ou au prix de l’immobilier assez élevé à Nice par exemple.

eric

eric

Fan de l'immobilier et tout ce qui touche à son actualité, rédacteur en chef de Cicv, je vous livre ici toutes les dernières infos en direct sur cette rubrique...
eric
Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star