investir dans un domaine viticole

Publiée le 18 février 2020 Par antoineSD

Investir dans un vignoble : que dois-je savoir ?

Le marché des transactions de domaines viticoles en France reste dynamique ces derniers temps. Bon nombre d’acheteurs, souvent des passionnés de la vigne et du vin, souhaitent investir dans ce secteur dans le but de réaliser leur rêve, mais aussi de se constituer un patrimoine sur le long terme. Néanmoins, un tel projet peut sembler complexe à réaliser sans de bons conseils. Avant d’investir dans le vin, il est essentiel de bien choisir la localisation et le type d’investissement, c’est que nous allons découvrir à travers ce guide.

Où investir dans un domaine viticole ?

La France est reconnue mondialement pour l’élaboration de ses vins. Elle est composée de 17 régions viticoles, toutes aussi attractives et productives les unes que les autres, avec des particularités qui leur sont propres.

Pour choisir la bonne localisation, de nombreux critères doivent être pris en compte, notamment le type de vin attendu. Si vous souhaitez produire des vins rouges et doux naturels, le Languedoc-Roussillon sera un excellent choix. La région bénéficie de nombreux atouts :

  • Un vignoble de près 246 000 hectares classés en AOC-AOP ;
  • 2 500 domaines et 230 caves coopératives ;
  • Une large variété de vins : 85% de vins rouges, 15% de vins blancs secs et doux ;
  • 28 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC-AOP) ;
  • 25 Indications Géographiques Protégées (IGP) ;
  • Une production sur 4 départements : Aude, Hérault, Pyrénées-Orientales, Gard.

Parmi ces derniers, nombreux sont les vignobles à vendre dans le Gard en raison notamment de la cessation d’activité des propriétaires qui n’ont pas de successeurs ou de repreneurs connus.

Ce département possède trois appellations bordant sa capitale : le Pic Saint Loup, la Clairette de Bellegarde et les Côtes-du-rhône villages. Des rouges plus doux aux rouges puissants, en passant les blancs fruités et charpentés jusqu’au rosé, il y en a pour tous les goûts.

Investir dans le vin : une question de rentabilité

Le contexte économique actuel favorise l’investissement dans une propriété viticole. En effet, non seulement les taux d’intérêt sont à leur plus bas historique, mais la rentabilité de plusieurs placements traditionnels chute également.

En investissant dans l’or rouge, vous bénéficierez d’une rentabilité annuelle allant de 1,5 à 5%, sachant qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Vous pourrez aussi profiter de plusieurs avantages fiscaux à condition de conserver votre domaine viticole pendant au moins 10 ans.

Comment investir dans une propriété viticole ?

Lorsqu’on choisit d’investir dans un domaine viticole, il faut regarder plus loin et non pas se limiter au prix de vente ni au désir d’assouvir sa passion, car tous les domaines ne se valent pas tous, quelle que soit leur qualité de production.

Pour réussir son investissement, il convient d’étudier son projet en amont, sachant qu’actuellement les propriétés viticoles ne sont plus uniquement destinées à la production de vin. Certains acquéreurs les transforment par exemple en résidences hôtelières ou en gîtes, tandis que d’autres privilégient le tourisme œnologique.

Enfin, le choix du domaine peut se faire en fonction de la valeur du bâti ou celle des vignes. En cas de doute, mieux vaut se faire accompagner par un professionnel comme Vinea Transaction.