Comment investir en loi Girardin ?

Publiée le 2 octobre 2018 Par eric Dans Immobilier

Investir en loi Girardin : ce qu’il faut savoir pour défiscaliser

Au vu des nombreuses réformes entreprises par les pouvoirs publics en ce qui concerne la réorientation du patrimoine des Français et la modification du patrimoine, les investisseurs se questionnent. Qu’adviendra-t-il des différentes réductions fiscales initiées jusque-là ? Seule certitude, l’investissement en loi Girardin continuera à être d’actualité pour l’ensemble des contribuables. Découvrez tout ce que vous ignorez à propos de ce dispositif de défiscalisation.

Le principe de la loi Girardin industriel

Aussi simple qu’elle paraît, la loi Girardin est un dispositif de défiscalisation qui permet aux contribuables de recevoir une exonération d’impôt simplement en investissant dans les DOM-TOM. L’objectif est de participer au développement de l’économie des régions d’outre-mer à travers le placement de matériels industriels ou de logements sociaux. Le principe est simple ; il suffit de s’imprégner du formalisme et de présenter un projet d’investissement afin d’acquérir des biens exploitables pendant 5 ans minimum dans les régions ultras marines.

Cependant, dans certains cas, il est utile de faire recours à des entreprises ou des agences spécialisées dans le montage financier. Ecofip est l’une des pionnières du domaine. Les équipes de ladite agence montent et assurent le financement de projet d’investissement de défiscalisation dans le champ d’application de la loi Girardin Industriel. Le gérant d’Ecofip, Thibaud Assier de Pompignan fier de ces 25 années d’expérience aide les investisseurs, mais aussi les entrepreneurs qui souhaitent bénéficier de ce financement tout au long du processus de défiscalisation.

L’opération de réduction d’impôts en détail

  1. Une remise immédiate : en fonction de l’apport en capital, l’investisseur se verra octroyer une réduction d’impôt en année n+1 ou dans certains cas dès l’année de souscription. Tout ceci selon les dispositions de l’article 199 undecies B du Code Général des Impôts (loi Girardin industriel) et de l’article 199 undecies C du CGI (loi Girardin logement social).
  2. Quelles sont les cibles du dispositif ? : le dispositif de la loi Girardin s’adresse à tout contribuable payant ses impôts en France et assujetti à hauteur de 4 000 € minimum. Il cible également les investisseurs qui s’intéressent à des solutions de défiscalisation, de placement et d’optimisation financière.
  3. La réduction d’impôts « One-shot » : comme l’explique Thibaud Assier de Pompignan à tous les contribuables qui font le pas, l’investisseur bénéficie d’une diminution d’impôt en anticipant son impôt de l’année suivante afin de le réduire intégralement. Il suffit d’appliquer une méthode de trésorerie « One-shot ».
  4. Une rentabilité attractive : en souscrivant à une action en Loi Girardin, il est possible de produire un gain d’environ 10 à 15 % net. Action qui aboutit à un montant de la réduction obtenue compris entre 110 % et 120 % de l’apport investisseur.

Thibaud Assier de Pompignan et la naissance d’Ecofip autour de ce dispositif

Leader des montages en Girardin Industriel, Ecofip est une société spécialisée en ingénierie financière et fiscale. Fondée en 2003 par Thibaud Assier de Pompignan, la société base ses objectifs sur le suivi juridique et financier des projets industriels et sociaux concernant le mécanisme de défiscalisation de la loi Girardin. Les 25 années d’expérience dans le montage financier d’opérations de défiscalisation en loi Girardin ont permis à Thibaud Assier de Pompignan de se classer aujourd’hui parmi les plus grands experts du domaine.

eric

eric

Fan de l'immobilier et tout ce qui touche à son actualité, rédacteur en chef de Cicv, je vous livre ici toutes les dernières infos en direct sur cette rubrique...
eric