Publiée le 3 janvier 2022 Par mag-cicv

Les matériaux biosourcés représenent-ils l’avenir de l’isolation des bâtiments ?

Bien que certains matériaux d’isolation biosourcés soient disponibles depuis longtemps, ils ont récemment gagné en popularité en raison de leurs propriétés étonnantes, ainsi que de leur durabilité.

Que ce soit pour les résidences privées ou les bâtiments commerciaux, les architectes et les entreprises de construction soucieux de l’environnement préfèrent de plus en plus les matériaux biosourcés aux alternatives conventionnelles.

Le bois, le chanvre, le lin, le liège, les algues et les microalgues, qui sont des matériaux biosourcés plus traditionnels ou familiers, peuvent sembler être des candidats évidents. Les nouveaux sous-produits de ces matériaux, comme la laine de bois, la fibre de bois et la mousse de bois, représentent toutefois une alternative intéressante. La véritable révolution se situe toutefois dans les produits composés de plusieurs matériaux biosourcés, comme solutions d’isolation Biofib (cliquer ici pour en savoir plus).

Quels sont les avantages des matériaux d’isolation biosourcés ?

Ces matériaux ont tous été commercialisés en tant que matériaux d’isolation à “faible teneur en énergie”, ce qui signifie qu’ils nécessitent moins d’énergie pour être fabriqués que les options plus standard (par exemple, la laine de verre, la laine de roche, les matériaux d’isolation à base de PU).

Les matériaux biosourcés présentent un certain nombre d’avantages :

  • Ils ont un faible impact sur l’environnement.
  • Ils sont principalement dérivés de ressources renouvelables.
  • Ils sont recyclables.
  • Ils contribuent à réduire les émissions de dioxyde de carbone (par la réaction de photosynthèse, les plantes transforment le CO2 de l’atmosphère en carbone et en oxygène, ce qui réduit le stock global de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et donc le réchauffement climatique).

Les produits isolants biosourcés sont de plus en plus populaires. Ils représentent environ 10 % de l’industrie de l’isolation en France, et leur part de marché devrait doubler au cours des cinq prochaines années selon l’Association des Industriels de la Construction Biosourcée (AICB).

Ils sont généralement employés par des propriétaires de bâtiments qui souhaitent faire une option respectueuse de l’environnement tout en profitant de l’ensemble spécifique d’avantages de performance que ces matériaux procurent, tout en utilisant des matériaux sont également légers, simples à installer et durables.