ne pas payer d’impôts en LMNP

Publiée le 9 novembre 2020 Par cicv

Comment ne pas payer d’impôts en LMNP ?

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais grâce au statut de la Location meublée non professionnel (LMNP) vous avez la possibilité de ne pas payer d’impôts sur vos revenus locatifs. En effet, il s’agit d’un statut qui relève du régime fiscal des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Autrement dit, c’est possible de déduire l’ensemble des frais liés à l’exploitation du logement des revenus locatifs. Comment ça fonctionne ?

Statut LMNP : les régimes fiscaux

Comme indiqué dans cet article sur le dispositif LMNP, il existe 2 régimes fiscaux distincts quand on loue un logement meublé avec ce statut. Il s’agit du régime micro-BIC et du régime réel. Le premier fonctionne comme le régime micro-foncier, sauf que dans ce cas les loyers imposables représentent 50 % des loyers perçus. En ce qui concerne le second, il fonctionne comme le régime réel quand on loue un logement vide. Vous avez la possibilité de soustraire vos charges déductibles à vos revenus locatifs. Vous pourrez ainsi calculer vos loyers imposables.

Les charges déductibles

En parlant d’imposition, soulignons que 2 types de charges sont déductibles lorsqu’on opte pour le statut LMNP dans le cadre d’un investissement locatif :

  • les charges réellement payées : charges supportées directement au jour le jour. Ici il est possible de déduire par exemple les frais de gestion locative (en confiant le bien à une agence), l’assurance du logement, l’électricité, l’eau, le gaz, Internet, les mensualités d’assurance emprunteur, les impôts fonciers…
  • l’amortissement du bien : il est possible d’amortir des éléments qui composent le bien, autrement dit les travaux et les meubles, ainsi que le bien lui-même. Toutefois, soulignons que l’opération est un peu plus délicate ici. En effet, vous devez séparer les différents éléments qui composent le bien. De ce fait, vous avez la possibilité d’amortir des éléments comme la toiture, les équipements et le mobilier, les gros œuvres et autres travaux.

Pour finir, vous devez savoir que l’amortissement n’a pas de limite temporelle ; et ce même si les charges ne sont déductibles que pour l’année fiscale sur lesquelles elles ont été réellement payées. Il est donc possible de cumuler les amortissements pour créer un déficit. Ce dernier peut ensuite être reporté sur les années au cours desquelles vous ferez des bénéfices. C’est l’un des principaux avantages de l’investissement immobilier en LMNP.