pompe a chaleur

Publiée le 25 juin 2020 Par Frederic Landry Dans actualités

Réaliser des économies d’énergie avec une pompe à chaleur

Avec le prix de l’énergie qui augmente chaque année, les dépenses ménagères liées au chauffage suivent ce rythme, c’est pourquoi bon nombre de foyers se tournent aujourd’hui vers la pompe à chaleur pour espérer réduire leur consommation énergétique. En effet, ce type d’équipement a fait ses preuves ces dernières années et certains modèles permettent même de réaliser jusqu’à 45% d’économies de chauffage, de quoi alléger votre facture tout en profitant d’un bon confort.

Pompe à chaleur : les caractéristiques

L’efficacité énergétique de la PAC n’est plus à démontrer. Il s’agit d’un dispositif qui permet de transférer de l’énergie d’un endroit à l’autre. Dans le détail, la pompe à chaleur est composée de deux blocs interdépendants : un à l’extérieur et un autre à l’intérieur, qui sont reliés par un « frigorifique » (circuit de fluide).

Concrètement, la pompe à chaleur utilise un système optimal ayant pour vocation de prélever les calories de l’environnement (eau, air, sol) et la chaleur afin de les transformer en une quantité de chaleur largement suffisante afin de chauffer une habitation. Pour vous aider à économiser avec une pompe à chaleur, n’oubliez pas d’effectuer quelques travaux de calorifugeage en isolant au préalable vos murs et votre toiture.

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

On distingue deux grandes catégories de pompes à chaleur :

  • La pompe à chaleur aérothermique

Elle se décline en deux versions, dont la pompe air/eau et la pompe air/air. Peu importe le modèle choisi, le principe reste le même : l’appareil récupère les calories contenues dans l’air extérieur et les transforme en chaleur. Celle-ci sera ensuite diffusée à l’intérieur par le biais de ventilo-convecteurs.

  • La pompe à chaleur géothermique

Pour l’heure, c’est la plus performante parmi les pompes à chaleur existantes. Comme son nom l’indique, la PAC géothermique récupère la chaleur du sol grâce à des capteurs enterrés verticalement ou horizontalement, voire sur une nappe phréatique.

En termes de prix, la PAC aérothermique est plus abordable, soit environ 11 000€ contre 19 000€ pour la PAC géothermique.

Installer une pompe à chaleur : des aides financières à la carte

Opter pour une pompe à chaleur, c’est avant tout miser sur une énergie propre, inépuisable, gratuite et surtout respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, l’État soutient l’installation de ce type de dispositif en proposant aux ménages diverses aides financières, à savoir :

  • Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ;
  • Le Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Selon votre situation et vos besoins, vous pouvez choisir parmi ces subventions pour financer vos travaux de rénovation énergétique.