Crédits

Publiée le 28 juin 2022 Par la-redaction

Comment augmenter votre pouvoir d’achat grâce aux crédits

Avec la hausse des prix dans tous les secteurs, de l’énergie aux produits de consommation courants, le pouvoir d’achat des Français diminue de jour en jour. Pour y faire face et maintenir un niveau de vie correct, le recours au crédit est une solution à envisager. Toutefois, avoir recours à des crédits n’est pas sans risques. Il faut donc avoir une stratégie bien établie pour éviter le surendettement. Voici quelques conseils pour utiliser le crédit comme levier de pouvoir d’achat, sans mettre en péril votre situation économique.

Commencez par estimer votre capacité d’emprunt

En France, le crédit est encadré. Vous ne pouvez pas dépasser un certain niveau d’endettement. Lors d’une demande de crédit, l’organisme auquel vous vous adressez pour obtenir un crédit va calculer votre taux d’endettement. Pour faire ce calcul, il faut commencer par évaluer le montant total de vos revenus mensuels, et ensuite le montant total des mensualités liées à vos emprunts en cours. Le taux d’endettement est alors calculé en faisant le rapport entre l’ensemble de vos revenus et de celui des mensualités de vos crédits en cours.

Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %. Cela veut dire que vos mensualités de crédits ne doivent pas dépasser le tiers de l’ensemble de vos revenus. Ainsi, si vous atteignez 33 % avec un crédit immobilier en cours, vous ne pourrez pas obtenir un nouveau crédit, comme un crédit à la consommation.

Si certains organismes de crédits consentaient à dépasser ce taux, les règles sont plus strictes aujourd’hui. Si vous avez des revenus importants, le taux d’endettement acceptable peut monter à 35 %.

Utiliser le crédit pour vos besoins essentiels 

Multiplier les crédits à la consommation pour des achats compulsifs non essentiels est le meilleur moyen de se retrouver en difficulté financière et en situation de surendettement. Vous avez craqué pour cette voiture trop chère pour votre budget, ou pour un téléviseur dernier cri au prix effarant grâce à des prêts conso ? Ce type de prêt revient très cher, car les taux d’intérêt sont en général très élevés. Un licenciement ou un changement de situation familiale et le remboursement de ces crédits peut vous mettre en difficulté économique.

Il est donc vivement conseillé de ne contracter un crédit que pour des besoins essentiels, c’est-à-dire l’achat de votre logement, d’une voiture indispensable, de mobilier, la réalisation de travaux…

Regroupez tous vos crédits en cours pour diminuer vos mensualités

Si vous possédez déjà plusieurs crédits auprès de différents organismes, regrouper ces crédits vous fera faire des économies. En effet, chaque organisme prélève des frais (dossier, fonctionnement) et applique des taux d’intérêt plus ou moins élevés.

FAIRE APPEL À UN ORGANISME DE RACHAT DE CRÉDITS

Les organismes de rachat de crédit rachètent tous vos crédits et vous proposent un nouveau crédit unique dont la mensualité sera moins importante que l’ensemble des mensualités de vos prêts précédant.

Concrètement, cet organisme rembourse toutes les sommes restant dues à vos différents créanciers. Vous n’aurez alors plus seul créancier, ce nouvel organisme, à rembourser. Cela facilite votre gestion de budget et doit diminuer vos mensualités.

FAIRE APPEL À UN COURTIER POUR RESTRUCTURER SES CRÉDITS

Vous pouvez vous adresser à un courtier pour trouver la meilleure offre de rachat en fonction de votre situation. En effet, il peut être utile de passer par un courtier, car le regroupement de crédit est une opération complexe. Il y a de nombreux intervenants, il est difficile de comparer les différentes offres du marché, et les dossiers sont complexes à assembler.

Un courtier possède l’expertise nécessaire pour analyser les différentes offres, et connaît le marché. Il pourra analyser et défendre votre dossier de demande de restructuration auprès de plusieurs organismes de financements pour trouver l’offre la plus intéressante pour vous. Il saura aussi vous conseiller sur la pertinence de votre restructuration de crédit. Le courtier peut également être pertinent lorsque vous souhaiter faire construire votre maison et contracter une assurance décanale par exemple.

Connaissez vos droits en qualité de consommateur de crédit

Contracter un crédit ne doit pas se faire à la légère car cela vous engage à des remboursements sur des durées plus ou moins longues. Pour contracter un crédit en toute sécurité, il faut bien connaître vos droits vis-à-vis des organismes de prêt. La loi encadre les prêts afin de protéger les consommateurs d’organismes peu scrupuleux.

Ainsi, les organismes prêteurs ont un certain nombre d’obligations vis-à-vis du consommateur :

  • Le taux d’intérêt doit être affiché clairement en caractères lisibles sur les publicités ;
  • La mention légale,  » Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager « , doit être présente dans toute publicité ;
  • L’organisme de prêt doit vérifier votre solvabilité (en vérifiant vos pièces justificatives) avant de vous proposer une offre de prêt ;
  • Vous avez un délai de rétractation de 14 jours quand vous acceptez une offre ;
  • Vous êtes libre de souscrire à une assurance de prêt auprès d’un organisme distinct de celui qui vous octroie le prêt.

Tout manquement à ces obligations doit vous alerter sur le sérieux de l’organisme de prêt.