investir dans un GFV

Publiée le 5 août 2020 Par antoineSD

Bien investir dans un groupement foncier viticole

La meilleure manière d’investir dans la vigne est l’achat de parts de groupement foncier. En principe, l’investisseur en sort gagnant à tous les coups puisqu’il percevra régulièrement une rémunération de la part de l’exploitant de sa parcelle de vigne, et ce peu importe les circonstances. Ce type d’investissement permet de diversifier son patrimoine et présente de multiples avantages, notamment en matière de fiscalité. Encore faut-il savoir pourquoi et comment investir dans le groupement foncier viticole dans les règles de l’art. Explications.

Pourquoi investir dans un Groupement Foncier Viticole ?

Tout type d’investissement présente des risques ; certains un peu plus, d’autres un peu moins, comme c’est le cas lorsqu’on souhaite investir dans un groupement foncier viticole. En investissant ses capitaux dans le vin, on peut s’assurer d’avoir des retombées économiques positives sur le long terme. D’autres avantages sont aussi à prendre en compte :

  • Les vignobles français : un placement sûr

Lorsqu’on investit son argent dans un secteur d’activité, on recherche un placement sûr et sans risque. C’est d’ailleurs le cas dans le secteur de la vigne compte tenu de la réputation du vin français dans le monde entier. De plus, les parcelles de terrain cultivable sont délimitées dans certaines zones géographiques, et leur rareté en fait d’elles une valeur sûre en termes d’investissement.

En outre, le vin français s’exporte le mieux par rapport à la concurrence. Ce marché juteux connait une forte croissance tous les ans. Les meilleurs millésimes se vendent à des prix nettement élevés sur le marché, d’autant plus que le vin français commence à s’exporter vers la Chine et l’Inde.

  • Une fiscalité avantageuse

L’achat de parts de groupement foncier viticole constitue également un excellent moyen pour réduire ses charges fiscales et profiter d’une exonération d’impôt sur la fortune immobilière. Il en va de même pour les droits de succession à condition que l’investisseur lègue sa part à une personne tierce de son vivant ou en cas de décès.

  • Le plaisir d’investir

Le vin est une véritable passion pour bon nombre de Français. Investir dans ce secteur revient donc à conjuguer affaire et plaisir. Il n’est pas rare que les copropriétaires de vignobles se rencontrent chaque année pour partager leur expérience autour de leur passion commune qu’est le vin.

Investir dans un GFV : les critères essentiels

Avant d’investir ses capitaux dans un domaine viticole, une étude du marché est primordiale afin d’écarter tous les risques. Parmi les principaux critères à prendre en compte, il convient de vérifier :

  • La notoriété de l’exploitation viticole et son appellation ;
  • La classification des vins de l’exploitation par rapport à ceux proposés sur le marché ;
  • Les jeunes exploitations peu connues, mais qui offrent une grande opportunité d’affaires.

Concrètement, le marché du vin est un très prometteur. Placer son argent pour une parcelle de vigne à travers un groupement foncier viticole se présente donc comme un investissement intéressant compte tenu de la forte croissance de ce secteur. De plus, malgré les crises qui se succèdent, le marché du vin en France se porte assez bien.