investissement locatif

Publiée le 18 mars 2020 Par antoineSD

Investissement locatif : comment optimiser votre rendement ?

L’investissement locatif séduit de plus en plus de particuliers à la recherche d’un placement immobilier sûr et rentable sur le long terme. Il existe toutefois un certain nombre de règles à respecter afin d’optimiser son rendement. Suivez le guide.

Bien choisir le bien immobilier et le dispositif fiscal adapté

L’investissement locatif est un projet important qui nécessite un budget conséquent. Il convient donc de réaliser les choses dans le bon ordre pour éviter les mauvaises surprises de dernière minute. Ainsi, la première étape consiste à choisir le bien immobilier le plus adapté. Pour cela, il suffit de se poser les bonnes questions :

  • Quel type de bien acheter ? : neuf ou ancien, maison individuelle ou appartement, etc.
  • À quel prix ?
  • Où investir ?
  • Dans quel but ?

C’est seulement après cette démarche qu’il faudra se pencher sur le choix du dispositif fiscal le plus adapté au projet d’investissement locatif. L’idée est donc d’acheter un bien, puis se tourner vers la défiscalisation correspondante et non l’inverse. Parmi celle-ci, on distingue le dispositif Pinel, le dispositif Denormandie ou encore le dispositif Cosse.

Trouver l’emplacement idéal

La rentabilité d’un investissement locatif dépend de plusieurs paramètres, notamment la possibilité de location et de revente 10 ou 15 ans après. Il est donc primordial de prendre en compte l’évolution du marché local pour éviter de se retrouver sans locataires. Avant tout achat, il est vivement recommandé de bien analyser l’emplacement du bien immobilier.

Rien ne vous empêche de mener des enquêtes, de consulter les informations immobilières locales ou de vous faire conseiller si besoin est. Le but étant de trouver un bien immobilier qui se loue rapidement en fonction des demandes locales. Par exemple, il est inutile d’investir dans une résidence étudiante alors qu’aucune fac ne se trouve dans les environs.

Opter pour le bon dispositif d’aide à l’investissement locatif

Certes l’investissement immobilier locatif nécessite un financement important, mais le gouvernement a mis en place quelques mesures fiscales attractives afin de permettre aux particuliers de réaliser des économies d’impôts. Il existe en effet des lois de défiscalisation adaptées à chaque type de projet immobilier, dans le neuf comme dans l’ancien.

Concrètement, ces dispositifs fiscaux ont pour objectif d’inciter les particuliers à investir dans l’immobilier locatif tout en réduisant leurs impôts. Ils répondent parfaitement aux différents projets patrimoniaux tels que la préparation de la retraite, la constitution d’un patrimoine et surtout de revenus complémentaires.

  • Parmi les dispositifs applicables jusqu’au 31 décembre 2019 figurent :
  • Le dispositif Pinel ;
  • Le dispositif Malraux ;
  • Le dispositif Denormandie ;
  • La LMNP : location meublée non professionnelle ;
  • Le déficit Foncier.

Savoir négocier son assurance emprunteur

Comme tout autre placement immobilier, l’investissement locatif nécessite la souscription d’un crédit immobilier auprès d’un établissement prêteur. Celui-ci est généralement associé à une assurance emprunteur afin de couvrir les risques liés à divers aléas de la vie : décès, incapacité, invalidité, perte totale d’autonomie (PTIA)…

Désormais, l’emprunteur n’est plus obligé d’accepter le contrat d’assurance proposé par sa banque lors de la souscription du prêt. La loi l’autorise à choisir la compagnie d’assurance adaptée à ses besoins. Ainsi, le taux de l’assurance emprunteur varie selon plusieurs paramètres :

  • Le profil de l’emprunteur ;
  • Le montant du crédit ;
  • La durée de remboursement du prêt immobilier ;
  • L’organisme lui-même.

Qu’à cela ne tienne, il existe actuellement plusieurs outils en ligne qui vous permettent de comparer les différentes offres sur le marché et optimiser la rentabilité de votre investissement locatif.

Bon à savoir : en plus de ces quelques règles de base, il est aussi recommandé de faire appel à un expert immobilier pour optimiser votre investissement locatif. Ce professionnel est à même de vous orienter dans le choix de votre bien tout en vous prodiguant des conseils aguerris.