placer argent 2022

Publiée le 25 février 2022 Par cicv-mag

Placer son argent en 2022, comment ?

Investir en toute sécurité c’est possible. En plaçant votre épargne sur un livret A, vous pourrez à la fois profiter d’une épargne réglementée et d’une exonération d’impôt. Vous aurez accès à vos fonds à tout moment. Ouvrir un Livret A est extrêmement simple, cependant, il n’offre pas le meilleur des rendements. Ce n’est donc pas en plaçant votre argent ici que vous allez vous enrichir. Même si en 2022, son taux est passé de 0,5 à 1%, le livret A semble ne plus permettre aux particuliers de lutter contre l’inflation. Mais alors, comment placer son argent en 2022 ?

Placer son argent en bourse

Placer son argent en bourse permet d’obtenir les rendements les plus élevés des investissements financiers. Cependant, investir en bourse sans connaissances solides est dangereux. Si certains actifs peuvent offrir une rentabilité très intéressante, ce n’est pas sans risque.

Tout est proportionnel : un actif soumis à de fortes variations peut offrir des gains conséquents ou des pertes importantes, c’est le principe de volatilité. Contrairement à l’épargne, où les livrets d’assurance vie et l’épargne-pension n’imposent aucun risque.

Aujourd’hui, grâce à des entreprises comme Mon Petit Placement, il est possible d’investir en bourse sans connaissance du marché. Ce type d’entreprises est composé d’experts en placement financier, proposant aux particuliers d’investir en suivant leurs conseils.

Elles proposent des portefeuilles d’actifs préalablement sélectionnés, généralement des OPCVM. Ces organismes jouent le rôle d’intermédiaire financier en proposant aux souscripteurs d’investir sur différents marchés financiers. Lorsque l’on possède une part d’une OPCVM sur son portefeuille, on investit dans plusieurs actifs en même temps.

Les avantages des OPCVM sont nombreux pour les particuliers qui ne sont pas familiers avec le monde de la finance.

  • Accès à un portefeuille diversifié. Lorsque l’on investit en direct, il est difficile de se constituer un portefeuille diversifié à cause des prix d’entrée des actions et des obligations. Le montant d’une part d’un OPCVM est quant à lui accessible à partir d’une centaine d’euros.
  • Gestion déléguée. L’OPCVM possède son équipe de gestion professionnelle pour sélectionner les actifs financiers dans lesquels il investit. En passant par intermédiaire, l’investisseur n’a même pas besoin de décider quand acheter et quand vendre.

Investir dans l’immobilier

Que ce soit par l’achat d’une résidence principal, par l’investissement locatif ou par le placement en SCPI, l’immobilier continue d’être un investissement plébiscité.

La résidence principale

L’acquisition d’une résidence principale est un placement à réaliser pour sécuriser le futur à long terme. En effet, si vous êtes amené à revendre votre bien immobilier, les plus-values que vous réalisez sont totalement exonérées d’impôts et de prélèvements sociaux. Attention, cela ne fonctionne qu’avec la résidence principale.

L’investissement locatif

L’investissement locatif peut offrir entre 3 et 6% de bénéfice annuel brut. Un rendement intéressant, mais qui nécessite de réunir les conditions adéquates. Il faut choisir son bien immobilier en fonction de la localisation, du type contrat de location, des plafonds de loyer, etc.

SCPI

Les SCPI offrent la possibilité d’investir dans des actifs immobiliers avec un ticket d’entrée relativement plus faible que les autres placements immobiliers. À partir de quelques milliers d’euros, un particulier peut acquérir une part de la société de placement immobilier de son choix. Les rendements sont variables : entre 2 et 7% environ.