Publiée le 2 mai 2019 Par eric Dans Crédit

Ce qu’il faut savoir sur le prêt entre particuliers

Pour bon nombre de personnes ne pouvant plus accéder à certains services bancaires, les alternatives de recours à un emprunt sont infimes. Pour eux, le prêt entre particuliers est une option de choix. Pour d’autres, il s’agit de la seule option de crédit envisageable en raison des longues formalités dont sont sujettes les prêts bancaires. Le prêt entre particuliers se fait généralement en famille, avec des proches ou à travers des sites spécialisés. De quoi s’agit-il réellement ?

Le principe du prêt entre particuliers

Le pret entre particulier (peer-to-peer lending en anglais) encore appelé crédit communautaire, prêt social ou crédit sans banque est un emprunt réalisé entre deux parties. La particularité est qu’il n’y a pas d’intermédiation de la part d’une banque ou d’un établissement de crédit.

Le prêt sans banque répond au même principe qu’un crédit bancaire classique, sauf qu’il revient aux particuliers de fixer les conditions. Il se limite généralement au financement de projets personnels et aux taux d’usures en vigueur dans les contrats de prêts classiques. Les deux parties se doivent, une fois les conditions établies, de rédiger un contrat de remboursement qui encadre les modalités de remboursement.

Quels en sont les avantages ?

Comparé à un prêt bancaire, le prêt entre particuliers a le mérite d’être souple et facile à obtenir. Les termes du contrat dépendent de l’entente existante entre les deux parties. Un atout supplémentaire du crédit sans banque est que le taux d’intérêt est généralement faible voir nul.

Le prêt entre particuliers comporte bien évidemment des avantages pour chacune des parties contractantes. Pour l’emprunteur, il lui permet de financer un projet sans forcément passer par les mailles d’institution de crédits qui privilégient les profits. Il épargne à l’emprunteur les contraintes liées aux procédures administratives trop lourdes ainsi qu’aux frais additionnels d’étude de dossier.

En ce qui concerne le prêteur, il bénéficie d’une garantie que son argent lui sera restitué à une échéance prédéterminée. Il est également assuré de bénéficier d’un rendement de 5 % (taux généralement retenu par les parties). Il s’assure de ce fait un rendement supérieur aux types conventionnels de placement d’épargne. Plus facile à gérer, le crédit sans banque présente plus d’avantages et moins de risques qu’un placement boursier à titre d’exemple.

À qui s’adresse-t-il ?

Le prêt entre particuliers est destiné :

  • aux personnes qui veulent emprunter d’une autre manière sans avoir à se tourner vers les banques
  • aux particuliers ne disposant pas de garanties pour solliciter un crédit bancaire
  • aux personnes fichées et ne pouvant plus bénéficier de prêts supplémentaires.

Le crédit sans banque, de gré à gré ou sur internet ?

Le prêt entre particuliers de gré à gré

De façon conventionnelle, le prêt entre particuliers, à l’image du prêt personnel, se fait entre deux parties sur la base d’une entente. Il s’effectue le plus souvent entre les membres d’une même famille ou avec des proches. Cependant, lorsque le prêt excède le montant de 1 500 euros il ne peut indéniablement se faire par écrit (reconnaissance de dette signée par l’emprunteur ou contrat signé des deux parties).

Le prêt entre particuliers par internet

Les plateformes de prêt entre particuliers ont été créées afin d’encadrer de la meilleure façon les demandes et les offres. Elles permettent également de trouver des prêteurs lorsqu’aucun membre de sa famille n’est disposé à faire un prêt. Les plateformes de P2P lending mettent en relations les deux parties et assurent au prêteur le recouvrement de son argent.

Que faire en cas de refus de remboursement ?

À noter que les deux parties ont obligation de respecter les clauses du contrat, le prêteur ne peut exiger le remboursement du prêt qu’une fois la date prévue échue. L’emprunteur lui a le devoir de rembourser la totalité du crédit à la date fixée. En cas de refus de remboursement, soit ils prouvent par tous les moyens la date de remboursement, soit le juge fixe une date conformément à l’article 1900 du Code civil.

eric

Fan de l'immobilier et tout ce qui touche à son actualité, rédacteur en chef de Cicv, je vous livre ici toutes les dernières infos en direct sur cette rubrique...
eric
Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star